Les premières phrases

Une première phrase pour un roman, une nouvelle ou un essai, donne ou pas, envie d’aller plus loin. Romance d’un soir, histoire d’une vie ou rendez-vous raté, tant de promesses sont brisées par cette première phrase. Dans un monde où le temps s’écoule trop vite, je vous propose la première phrase de tous mes textes. Et parfois la deuxième, voire la troisième pour la cohérence. Certaines vous étonneront, choqueront ou agiront comme un repoussoir, allez savoir. Mais si la première phrase vous inspire, cliquez-dessus pour lire le texte en entier! Bonne lecture et si vous aimez, partagez.

Une tarte dans la gueule – Roman Noir

Il m’a mis une tarte dans la gueule le con ! A dix heures du matin.

Mon collègue est un robot – Essai romancé sur les robots et l’emploi

J’ai fait un rêve : nous étions tous au chômage, tous remplacés par des robots.

La Dent – Nouvelle Noire

Enfin, enfin la chance me sourit. Pas trop tôt. Vingt ans, oui vous avez bien lu, vingt ans que je me balade de scoumoune en scoumoune.

L’écrivain qui n’écrivait rien – Nouvelle Noire

Je n’arrive pas à écrire. Je suis un écrivain qui n’écrit pas.

Une météo particulière – Nouvelle Noire

Je suis devenu fou un mardi. Un mardi comme un autre.

Un enfant de l’amour – Nouvelle Noire

Ma femme voulait un enfant. Ma femme voulait donner la vie. Ma femme se mourait de ne pas avoir d’enfant.

Un mal de chien – Nouvelle Noire

Je déteste les chiens. J’ai toujours détesté les chiens. Je crois que la seule chose que je déteste plus que les chiens, ce sont les propriétaires de chiens.

Son héros – Nouvelle Noire

Marc prend un verre avec ses amis : Etienne, Sylvain et Fabrice.

La greffe – Nouvelle Noire

J’ouvre les yeux et ça pique. Tout de suite, je sens une gêne. Un truc qui me démange.

Un dernier espoir – Nouvelle Noire

J’ai perdu toute ma famille. Tous morts.

Le goût de la vie – Nouvelle Noire

Grâce aux femmes, j’ai repris goût à la vie. Non, j’ai pris goût à la vie.

Une drôle d’odeur – Nouvelle Noire

Le type est entré dans le bar, s’est mis au comptoir et a commandé un verre de blanc.

De vrais jumeaux – Nouvelle Noire

Jusqu’à 16 ans, Tom et Théo furent les meilleurs jumeaux du monde.

Ridicule – Nouvelle Noire

– Vous allez continuer longtemps ?

Le sourieur – Nouvelle Noire

Le vieux monsieur entra dans la rame de métro, sans que personne ne lui prête attention. Personne ne prêtait jamais attention au vieux monsieur.

Le brouillon – Nouvelle Noire

Tout le monde l’appelait « le brouillon ». Parce qu’il était tellement laid, que personne ne pouvait croire qu’il soit fini.

S’il n’en reste qu’un – Nouvelle Noire

S’il n’en reste qu’un, je ne serai peut-être pas celui-là mais ce ne sera surement pas cet enculé de Bastien.

Ils allaient mourir – Nouvelle Noire

Adam et Eve allaient mourir bientôt.

Bonne année – Nouvelle Noire

Bonne année, bande d’enculés.

Un week-end familial – Nouvelle Noire

– Papa, écoute, je n’ai plus douze ans.

Le calvaire de deux ex-acteurs pornos devenus chauffeurs de bus – Refait Divers

C’est Jenny qui nous a montré la vidéo. On y reconnaissait très nettement Sam et Jack, deux de nos chauffeurs de bus scolaire.

Frustrés de n’avoir rien à voler, ils mettent le chat au micro-ondes – Refait Divers

Kevin et Mickaël avaient monté leur coup avec leurs armes habituelles : légèreté, incompréhension et interprétations erronées.

L’homme avait un pénis piquant – Refait Divers

La chance finit toujours par tourner. Enfin, c’est ce que racontent les gens chanceux.

Il met le feu à  son immeuble en tentant de changer ses excréments en or – Refait Divers

Felipe se retenait d’aller aux toilettes depuis une semaine et devait encore résister trois jours.

Après un coma, le skinhead se réveille gay et devient coiffeur – Refait Divers

« Toi au moins t’es pas un pédé ? mon fils ». C’est par ces mots que Gary Settler accueillit son fils John lorsqu’il rentra de sa première expédition punitive dans les rues de Manchester.

Le bucheron de l’amour attaque sa femme à la hache – Refait Divers

Tout le monde connaissait Georges dans le pays. Georges, le bûcheron.

Il fait deviner à ses salariés qui sera viré le premier – Refait Divers

Moi je dis, faut s’amuser. On s’amuse pas assez dans la vie.

Un prêtre brise une statue du Christ : “Une de moins !” – Refait Divers

Le père Simonin était attablé, comme tous les matins, pour prendre son petit déjeuner.

Déguisé en Père Noël … – Refait Divers

Le plus beau jour de l’année peut-il virer au cauchemar en une fraction de seconde ?

Le petit Adolf Hitler retiré à ses parents – Refait Divers

Je m’appelle Adolf Hitler. Et croyez-moi, ce n’est pas un nom facile à porter.

Le couple se marie à nouveau après le changement de sexe de monsieur – Refait Divers

Lorsque Nathalie jura fidélité à Jérôme, elle ne savait pas à quel point cette promesse allait l’engager.

Un marathonien stoppé au Taser – Refait Divers

Quelle belle journée. Quelle belle journée pour un marathon.

La police sépare deux mamies qui se battaient dans un cimetière – Refait Divers

Yvette, Je souhaiterais te remercier pour l’aide que tu as apporté à toute la famille et plus particulièrement à moi, à la suite du décès de Paul.

Une mer agitée – Nouvelle Noire

Alex regardait la mer avec le sourire. Quelle paix, quelle beauté !

Putain de cafetière – Nouvelle Noire

Patric ouvrit les yeux brusquement. Il était en retard.

Une pensée suicidaire – Nouvelle Noire

La première pensée de Trujillo au réveil était toujours la même : « je voudrais mourir ».

La proposition – Nouvelle Noire

Quand l’homme en rose lui proposa la petite boîte, Lester tiqua.

L’heure du choix – Nouvelle Noire

Abélard faisait la queue au guichet.

Statistiquement pourri – Nouvelle Noire

J’ouvre les yeux. Je suis de bonne humeur.

Vite fait bien fait – Nouvelle Noire

Chloé aida la vieille dame à traverser la rue et consulta son compteur de vie dans la foulée : plus une minute.

Trop con pour être père – Nouvelle Noire

« Vous êtes trop bête pour avoir un enfant. Je n’y suis pour rien, les résultats sont formels ».

Immortellement con – Nouvelle Noire

– Rater l’immortalité à 6 mois près, c’est con hein ?

L’agence A – Nouvelle Noire

L’homme à la carrure d’athlète entra dans la boutique : physique avenant, tête droite, regard perçant, posture assurée.

Une nouvelle vie – Nouvelle Noire

– J’ai une vie de merde. Je veux en changer. Vous avez quoi à me proposer ?

Une deuxième chance – Nouvelle Noire

Hidalgo allait changer de vie. Au sens propre.

L’empathie à tout prix – Nouvelle Noire

Personne n’avait apprécié la proposition du sénateur Roscovitch.

Au royaume des aveugles – Nouvelle Noire

– Je fais quoi maintenant ? Je vais où ? Monsieur !

Il va pas me répondre ce con. Il est bourré ou quoi ?

Tu ne verras point – Nouvelle Noire

Ethis et Mechis se promenaient dans Paris, flânaient. Dans un monde où l’on roulait, volait, glissait, ils aimaient marcher, musarder.

Nous étions une vague – Nouvelle Noire

On est passé à ça de la révolution mondiale. À ça !

La traque – Nouvelle Noire

Il venait d’en trouver un ! Enfin.

Le futur n’attend pas – Nouvelle Noire

Si seulement on me proposait un peu de changement.

Une fin heureuse à mourir – Nouvelle Noire

C’était le jour du « Grand Vote » : le suicide ou le renoncement.

Enfermés ensemble, deux otages se pourrissent la vie pendant 7 mois – Refait Divers

Quelle horreur ! Comment les choses peuvent-elles se dégrader aussi vite ?

Dévalisé à Moscou, un russe marche 9000 km pour rentrer chez lui – Refait Divers

Alexandre, dit Sacha, Bézoukhov, habitait à Vladivostok. Plus précisément sur l’île de Rousski, sise en face de Vladivostok.

Ma femme est violée chaque nuit par l’homme invisible – Refait Divers

Quand ce type est entré dans mon bureau, j’ai flairé les emmerdes. Je ne sais pas ce qui m’a mis la puce à l’oreille : ses fringues, son air un peu niais, son assurance ou le mélange des trois.

Paula n’a enfin plus peur des bananes – Refait Divers

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu peur des bananes. Toutes les bananes.

Elle offre son rein à sa patronne et se fait virer – Refait Divers

Amanda regardait son mari avec mépris. Il ne comprenait rien, décidément il ne comprenait jamais rien.

Le village italien où il est interdit de mourir – Refait Divers

Je suis né le 17 juillet 1916, dans la Somme. Une sacrée bataille.

Il rate son permis pour la 92eme fois – Refait Divers

Amédée attendait devant l’auto-école. Pour la 92ième fois.

Ces premières phrases sont extraites de ces 4 livres:

CouvertureTarteDansLaGueulePetitSDNouvelles noires vol1 - Le goût de la vieMon collegue est un robotNouvellesNoires2_UnMondeMeilleur_1coverVignette

 

PartagerTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

La newsletter

Abonnez-vous et recevez des textes exclusifs, des nouvelles noires, des romans, des news. Une fois par mois en moyenne. Désinscription à tout moment.

Newsletter Valery Bonneau

Vous voilà abonné.e.